À vous de jouer !

9 commentaires

Untitled 1

 

Cela fait un certain temps que je vous propose différents sujets que je traite à ma convenance. Je vais bientôt terminer ma série sur les savoir-être. Ce n’est pas parce que je manque de sujets, vous devriez voir ma liste, mais je souhaiterais connaître vos préoccupations. Dans les formations que j’organise je préfère partir des besoins des participants, au sujet de l’objet que je traite, plutôt que de faire des présentations linéaires qui finissent pas être prévisibles.

Ma façon de fonctionner, comme chercheur, c’est de partir des résultats de la recherche-action et aboutir à la recherche-développement pour produire des solutions. J’aime beaucoup me placer dans des conditions d’inconfort,  c’est à ce moment que j’apprends.

Au moment de commencer mon blogue, il y a un certain temps, le nombre de mes lecteurs était relativement bas. Le temps aidant, mes aspirations étant modestes, les lecteurs se sont additionnés, aujourd’hui je compte plus de 700 abonnés. Je suis très impressionné. Cela fait beaucoup de monde avec beaucoup de questions.

Les questionnements peuvent être en lien avec ce que j’ai déjà écrit et que vous aimeriez que je complète, vos problèmes personnels en enseignement en rapport avec la didactique ou encore en rapport avec l’ingénierie de formation.

Je vais compiler vos questions et je vous ferai un plan de présentation des articles en les regroupant par thèmes.

À vous de jouer !

L’émotion, catalyseur du savoir-être

Laisser un commentaire

L'émotion.001

L’émotion est le concept le plus complexe de ceux que j’ai utilisés pour représenter le savoir-être. Ce n’était pas un choix de l’intégrer à mon modèle, mais une nécessité. C’est l’élément clé du savoir-être. En ce qui concerne l’apprentissage du savoir ou du savoir-faire, l’émotion joue un rôle en rapport avec la motivation et le processus d’apprentissage. Dans le cas du savoir-être, l’émotion devient objet d’apprentissage, car elle a une incidence directe sur le comportement de l’apprenant. La référence d’un savoir se retrouve dans la technologie et la science. La référence du savoir-faire se retrouve dans les méthodes, protocoles, procédures, instructions et pratiques des experts. La référence du savoir-être est en  lien avec une action d’un individu selon la situation de travail, la tâche à réaliser, les événements à gérer et les circonstances qui l’influencent. Cette action se retrouve sous la forme d’un comportement manifesté reflet de ce que l’apprenant peut comprendre de la situation où il se trouve et des sentiments que cette situation provoque chez lui sur la base de ses convictions de ce qu’il évalue comme étant bien ou mauvais.

J’espère que mes explications sauront vous éclairer. En ce qui me concerne, elle m’ouvre une porte sur la mise en place de situations didactiques permettant à l’apprenant de comprendre la distance à parcourir entre ses émotions spontanées et ses émotions conscientes. Le constat que je fais m’amène à constater que la majorité des environnement de formation sont inadéquat pour favoriser le développement des savoir-être professionnel. Nous abordons un nouveau monde.