J’entends par éléments critiques, les éléments à considérer dans le dispositif de formation hybride pour en assurer le fonctionnement. Une modalité de formation hybride ne fonctionne pas toute seule. Je ne traite pas ici de l’aspect technologique, mais d’une stratégie didactique qui exploite les technologies pour les adapter à la modalité, aux apprenants et à l’objet de formation.

Voici les questionnements qui m’ont permis de déterminer les éléments critiques:

  • Comment s’assurer que le cheminement se déroule comme prévu?
    • En établissant une feuille de route (Itinéraire des apprentissages) qui détermine le nombre,  la séquence des tâches à réaliser et l’échéancier des travaux à remettre.
    • Chacune des tâches a pour objectif de faire réaliser à l’apprenant une activité dont la production servira de prétexte pour explorer, apprendre, appliquer et transférer les savoirs de la compétence à développer en didactique.
    • Le livrable (production) de la tâche correspond au travail à remettre pour l’évaluation des apprentissages.
    • Douze livrables devront être produits selon les douze thématiques liées aux objectifs de la formation et de la compétence à développer en didactique.
    • Produire un calendrier des thèmes, des séances et des livrables.
  • Comment informer les apprenants du travail qu’ils devront faire?
    • Fournir une représentation de la thématique principale de la formation ainsi que de ses attributs.
    • Chacun des sous-thèmes représente ce qu’il faut que l’apprenant apprenne pour pouvoir réaliser chacune des tâches de la feuille de route.
    • Chacun des sous-thèmes constitue le titre de chacune des séances en présence.
    • Indiquer comment seront exploitées les séances de formation en présence, à distance ainsi que la banque de ressources didactiques.
      • Les séances en présence sont exploitées pour explorer chacun des thèmes et pour en expérimenter l’usage dans des pratiques didactiques.
      • Les séances à distance sont exploitées  pour appliquer, spécifiquement à la spécialité disciplinaire et à la réalité de l’enseignant, ce qui a été expérimenté en présence et transférer les apprentissages dans des usages pratiques de l’expertise de l’enseignant.
      • La banque de ressources didactiques comporte tout ce dont l’apprenant a besoin pour réaliser les tâches de sa feuille de route.
        • Textes de référence sur la thématique.
        • Présentation des informations traitées en présence.
        • Résultat des travaux d’expérimentation réalisés en présence.
        • Capsules vidéos présentant visuellement et en audio les concepts clés de la thématique.
        • Les fiches de travail.
        • Des applications interactives pour comprendre plus particulièrement le savoir-faire didactique à réaliser.
        • Des cartes d’idées pour présenter certaines structures des informations en didactique.
        • Des dépôts pour les productions.
        • Des forums pour chacune des thématiques.
        • Des forums pour chacune des séances à distance.
        • Un glossaire terminologique
        • Des liens web.
        • Des schémas explicatifs.
        • Des exemples.
        • Un Chat.
  • Comment procéder à l’évaluation des apprentissages et du développement de la compétence professionnelle?
    • La feuille de route détermine les étapes du développement de la compétence visée;
      • Thème de la formation : Planifier la formation
      • Interpréter un objet de formation
        • Interpréter le savoir-faire
        • Interpréter le savoir-être
        • Interpréter le savoir
      • Représenter les éléments d’un objectif de formation
        • Représenter le travail à faire
        • Représenter une façon de faire le travail
        • Représenter les attitudes à manifester
        • Représenter les connaissances à acquérir
      • Planifier la formation
        • Planifier un itinéraire des apprentissages
        • Planifier une activité de formation
        • Planifier une séance de formation
        • Planifier un environnement de formation
    • Chacune des tâches de la feuille de route est décrite:
      • Tâche à réaliser
      • Indicateurs de réussite
      • Consignes et directive
      • Ressources disponibles
      • Production à réaliser
      • Échéancier
  • Qu’est-ce que les apprenants vont faire pour exploiter pleinement la formation en présence?
    • Interagir à partir de situations d’enseignement génériques sur la thématique de la séance :
      • Explorer la thématique
      • Produire des hypothèses
      • Réaliser des représentations
      • Argumenter sur les hypothèses
      • Confronter leurs compréhensions
      • Questionner leurs positions
      • Connaitre les implications de la prochaine étape à réaliser de la feuille de route.
      • Faire des liens tout au long du cheminement de la feuille de route
  • Qu’est-ce que les apprenants vont faire pour exploiter pleinement la formation à distance?
    • Agir à partir de la tâche de leur feuille de route:
      • Interpréter le travail à faire
      • Appliquer ce qu’ils ont appris en présence
      • Se référer aux ressources de la banque
      • Échanger sur le forum
      • Produire des prototypes de leur travail.
      • Valider les productions avec les pairs ou avec le professeur.
      • Échanges sur les forums collectifs.
      • Communication personnelle (Chat, courriel, Skype) pour des questions plus personnelles.
      • Réaliser les exercices proposés
  • Comment garder le contact avec tous les apprenants?
    • Courriel
    • Forum général
    • Forums thématiques
    • Chat
    • Skype
    • Blogue
  • Comment répondre aux besoins particuliers de certains apprenants?
    • Courriel
    • Skype
    • Chat
  • Comment m’assurer que les apprenants vont travailler à distance?
    • La feuille de route
    • Le calendrier des réalisations
    • Les fiches de travail à réaliser
    • Les productions à livrer
    • Le calendrier des dépôts de travaux.
  • Comment respecter l’approche par compétences dans cette modalité de  formation?
    • L’exploration :
      • Par les activités en présence et les interactions
    • L’apprentissage
      • Par les thématiques en présence
      • Par les interactions en présence
      • Par les expérimentations en présence
      • Par les travaux à réaliser à distances
      • Par l’utilisation de la banque de ressources
    • L’application
      • Par les activités en présence
      • Par les tâches à réaliser à distance
    • Le transfert
      • Par l’adaptation des activités génériques en présence aux activités à distance dans leur spécialité disciplinaire
      • Par l’utilisation, pour certains, des outils produits dans leur milieu d’enseignement.
    • L’enrichissement
      • En décidant de l’ampleur de la tâche qu’ils choisiront de traiter selon leur discipline.
      • L’aide que certains portent aux autres dans les forums et le travail en équipe en présence.
    • Remédiation
      • Validation de prototypes des réalisations des tâches par courriel avec le professeur.
      • Validation par Skype des travaux avec le professeur
      • Aide par les pairs.

Le défi est de faire en sorte de ne pas négocier à la baisse le but de la formation, les intentions pédagogiques et les objectifs tout en conservant la spécificité des apprenants et les principes de l’approche par compétence à cause des limites de la technologie.

Il ne s’agit d’exploiter les technologies de l’information, mais de les utiliser au service des conditions que l’enseignant désire mettre en place pour faciliter les apprentissages de ses apprenants.

Je ne suis pas de la pensé que la technologie doit occulter le prof, mais de faire en sorte que la technologie serve au prof à vraiment faire son travail, c’est-à-dire faire apprendre. Cela aucune technologie ne peut le faire à sa place.

Comme le dit si bien ANDRÉ GIORDAN, l’apprenant  est seul à apprendre, mais il ne peut apprendre seul ce que vous voulez lui faire apprendre.

À suivre … (Comment tenir compte de l’acquisition des connaissances?)