didactique1

L’apprentissage d’un métier ou d’une profession et le développement d’une compétence professionnelle sont les deux éléments sur lesquels se base la conception et la réalisation des instruments et des environnements didactiques en formation.

Pour qu’un environnement didactique puisse pleinement jouer son rôle, il faut qu’il puisse disposer et motiver la personne qui apprend tout en la confrontant à la réalité d’une situation de travail.

Une formation professionnelle innovante doit nécessairement considérer une approche tenant compte de tous les éléments d’une situation de travail, c’est-à-dire, la tâche à réaliser, les circonstances naturelles où cette tâche se réalise, les événements éventuels qui peuvent se produire, la personne en apprentissage du métier et ses relations avec les autres qui travaillent dans cet environnement de travail.

Pour que cela puisse se produire, il faut que l’enseignant ou le formateur puisse, comme un professionnel dans une entreprise, prédire et réguler les apprentissages. Les outils de l’enseignant et du formateur consistent dans son instrumentation didactique, pédagogique et technique. Comme dans une entreprise, pour produire un bien ou un service il faut avoir des instruments qui facilitent la compréhension du but du travail, une planification qui détermine pourquoi et comment le travail va se réaliser et des outils de travail.

La didactique professionnelle est un champ de recherche qui est en émergence. Ce blogue a pour objectif de provoquer des échanges entre des enseignants, des formateurs, des apprenants, des chercheurs, des conseillers pédagogiques, des responsables de la formation en entreprise, des directions de centre de formation et des décideurs en entreprises. Ces discussions devraient nous aider à faire évoluer nos perceptions et nos représentations de l’apprentissage d’un métier ou d’une profession.

Je vous invite à participer et à poser des questions.

Henri Boudreault Ph.D
UQAM